phares logo

Kwartet
  • Titre original Kwartet (De Arbeiderspers, 2014).
Anna Enquist

Poète et romancière, Anna Enquist est néerlandaise. Musicienne, pianiste concertiste, elle est aussi psychothérapeute, spécialité qu'elle a longtemps exercée en milieu hospitalier. Elle consacre aujourd'hui sa vie à l'écriture. Son œuvre est traduite dans de nombreux pays.

Anna Enquist

Quator

Un thriller lyrique qui oscille entre drame, comédie, et enquête au dénouement inattendu.

  • Traduit par Emmanuelle Tardif
  • Maison d’édition Actes Sud
  • Date de parution Février 2016

Anna Enquist nous entraîne dans un avenir proche et dans une ville qui, jamais nommée, ressemble étrangement à Amsterdam. Un quatuor amateur réunit des amis à qui la pratique musicale offre un dérivatif bienvenu à une vie professionnelle ou personnelle difficile. Caroline (violoncelle) est médecin généraliste ; Jochem (alto) est luthier ; Heleen (deuxième violon) est infirmière ; Hugo (premier violon) dirige un centre culturel qui n’en a plus que le nom…

Et puis il y a Reinier, ancien soliste virtuose auprès de qui Caroline prend toujours des leçons, vieillard vivant reclus dans la terreur du monde qui l’entoure. Tandis que la musique de Mozart, Schubert ou Dvořák est une consolation pour les quatre amis, la ville alentour est le théâtre d’une affaire criminelle qui, de prime abord, ne semble pas les concerner.

Dans l’avenir proche esquissé par Anna Enquist, la culture est un luxe inutile, l’assurance maladie un privilège, et la vieillesse une disgrâce que l’on camoufle dans des institutions aux allures pénitentiaires. Un monde inhospitalier, inquiétant, et qui pourtant nous est familier. À la beauté du motif musical, la grande romancière néerlandaise ajoute ici des éléments nouveaux dans son oeuvre : une critique politique et sociale aux accents visionnaires et une intrigue digne d’un thriller.

Son nouveau livre est un chef d'oeuvre et il est loin d'être le premier. Cette romancière pianiste psychothérapeute construit depuis vingt ans une oeuvre exigeante mais parfaitement accessible, d'une grande beauté formelle et d'une profondeur infinie. Télérama

Quatuor, orchestré d'une main virtuose. Comme toujours chez Anna Enquist, l'écriture est limpide. Sobre et concrète. Le Monde des livres