phares logo

Een huis voor Harry
  • Titre original Een huis voor Harry (Querido, 2017).
Leo Timmers

Le style de Leo Timmers (1970) qui se caractérise par l’humour, la forme et la couleur, fait penser à une bande dessinée. Les images débordent sur la page suivante. Les couleurs vives et le trait net de ses personnages sous-tendent le ton humoristique de ses histoires pleines d’animaux et de moyens de transport. Timmers aime raconter des histoires de façon visuelle, avec un minimum de mots. Son œuvre est publiée dans plus d’une quinzaine de pays.

Leo Timmers

Gribouille en vadrouille

Chat cherche maison.

  • Traduit par Julie Duteil
  • Maison d’édition La joie de lire
  • Date de parution Septembre 2018

Harry, un chat tigré bien en chair, n’aime pas s’aventurer dehors, à l’intérieur il est en sécurité. Jusqu’au jour où Vera, un papillon joueur, l’invite à jouer à attrape. Il saute par la fenêtre et la suit sur les toits, mais rapidement il la perd de vue et il ne sait plus où il est. Harry

part alors à la recherche d’une nouvelle maison. Il trouve des maisons basses (la tanière d’un mille-pattes), des maisons hautes (une branche qui ne peut soutenir son poids) et des maisons déjà occupées (un chenil). Finalement, il se retrouve sur une maison terrasse (une benne à ordures), où tous ses voisins sont des chats, ils savent où se trouve Véra.

Leo Timmers, pour son premier album, a imaginé un personnage caressant avec un grand coeur : le gros matou, Harry. Il donne forme à la quête d’Harry par de belles compositions et des couleurs discrètes. Timmers peint le craintif Harry et son environnement peu familier avec une grande précision dans le détail. Le regard d’Harry traduit parfaitement ses états d’âme : l’enthousiasme lorsqu’il suit Véra, le doute quand il la perd de vue et la tristesse quand il comprend qu’il ne reverra jamais sa maison. L’auteur utilise des couleurs sombres au début pour traduire l’atmosphère de la ville sous la pluie, puis une explosion de couleurs lorsque Véra et ses amis apparaissent au-dessus d’un buisson.

Les chats, avec leurs yeux pétillants, sont à croquer, et les détails sont un vrai régal. Sans compter les clins d’œil dans ces illustrations sobres, comme une affiche de la comédie musicale ‘Cats’ et ‘Madame Butterfly’ sur un panneau publicitaire. Le jeune lecteur comprend qu’Harry est sur la bonne voie lorsque les décors réapparaissent en sens inverse. De plus, les nombreuses avis de recherche sur les panneaux et les abris de jardin montrent que la disparition d’Harry n’est pas passée inaperçue et qu’un accueil chaleureux l’attend. Ce livre aborde également le thème de la famille et du sentiment de sécurité qu’offre un foyer.

Cet album est un plaisir pour les yeux et un nouveau succès dans l’œuvre sans faille de Timmers, avec des illustrations si expressives et artistiques qu’elles mériteraient d’être exposées. Gribouille en vadrouille est actuellement traduit en dix langues.

La signature ‘Timmers’ est garante de qualité. JaapLeest

Magnifique. L’un de nos meilleurs auteurs d’albums jeunesse. Edward van de Vendel

Chacun de ses livres est une fête pour les yeux et pour l’esprit. De Volkskrant