phares logo

Hotel De Grote L
  • Titre original Hotel De Grote L (Lemniscaat, 2014).
Sjoerd Kuyper

Sjoerd Kuyper (1952) a d’abord écrit de la poésie pour adultes, mais il est surtout connu pour son importante oeuvre de littérature jeunesse, plus de cinquante livres, qui lui a valu en 2012 le prix néerlandais le plus important : le Theo Thijssen Prijs (le Prix Theo Thijssen). Ses livres les plus connus sont Het zakmes (1991) (Le couteau de poche), De rode zwaan (1996) (Le cygne rouge) et Robin en God (1995) (Robin et Dieu). Il écrit également des scénarios de films et de revues musicales, comme Mijn opa de bankrover (2011) (Mon grandpère braqueur de banque). En 2014 il a surpris ses lecteurs avec un livre qui pourrait bien être le meilleur qu’il ait écrit : Hôtel Grand Amour.

Sjoerd Kuyper

Hôtel Grand Amour

Kos vit avec son père et ses trois sœurs au bord de la mer dans un hôtel romantique mais au bord de la faillite.

  • Traduit par Emmanuelle Sandron
  • Maison d’édition Editions Didier jeunesse
  • Date de parution 04.10.2017

C’est le genre de journée « pour écrire son nom sur la lune avec une bombe aérosol ». Kos réussit un but improbable devant un membre de l’équipe de foot d’Ajax – et devant Isabel, la plus jolie fille du monde. Son père en est si heureux qu’il fait une crise cardiaque. A partir de là, Kos semble être le seul à garder les pieds sur terre, ou du moins à essayer…

Depuis que la mère de Kos est morte, rien n’allait déjà plus à l’hôtel, mais avec la disparition de son père, cela devient impossible. Comment peut-on gérer un hôtel tout en continuant à aller à l’école? Comment peut-on rembourser un emprunt important quand il n’y a presque pas de clients? Même le nom de l’hôtel est resté en suspens : il n’y a que la lettre G d’inscrite.

Et puis il y a ses trois sœurs bien particulières. La plus jeune est amoureuse d’un phoque, la plus âgée a succombé aux charmes du poète déprimé du village, et celle du milieu a des vues sur le capitaine de l’équipe de foot junior de Tuvalu, qui est descendue à l’hôtel le temps d’un match. Il n’y a qu’une solution pour résoudre les problèmes financiers de l’hôtel : gagner le concours de beauté local. Et qui va y participer? Kos. Déguisé en fille, il se retrouve en finale avec sa chère Isabel.

Ces événements peuvent paraître comiques, en fin de compte ce livre parle surtout d’honnêteté, d’amour de l’autre, et de comment être soi-même. C’est comme ça que, tous les soirs, Kos épanche son cœur devant le micro d’un vieux magnétophone et qu’Isabel écoute

les enregistrements et les retranscrit. Ça veut dire que tout se terminera bien à la fin et que nous pouvons nous réjouir de ce livre irrésistible.

Une montagne russe déchaînée sur la mauvaise fortune, l’amour et le bonheur. Het Parool

Un roman jeunesse gentiment farfelu dans lequel Kos tente de tenir un hôtel après la disparition de ses parents, et où il tombe amoureux. Trouw